Archive pour octobre, 2008

Intervention au conseil municipal du 30 octobre 2008

 INTERVENTION DU GROUPE INITIATIVES CITOYENNES AU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 OCTOBRE 2008

Depuis le début de la révision du PLU, nos élus ont apporté leur contribution au sein de la commission spéciale PLU. Quelques unes de nos suggestions ont été retenues dont la création d’emplacements réservés. Les propositions de modifications de commission spéciale PLU étaient réexaminées par la commission d’urbanisme afin de faire participer un maximum d’élus. Un climat de confiance a régné jusqu’à l’arrêt du projet du PLU par le conseil municipal du 31 mai 2007 où l’adjoint à l’urbanisme, M. Robinet, s’est abstenu avec pour conséquence le retrait par le Maire de sa délégation d’adjoint. A partir de cette date, les réunions de commission se sont espacées et Monsieur le Maire a géré ce dossier de manière quasi unilatéral. S’ensuivent la phase de consultation des personnes publiques associées pendant laquelle le préfet émet un avis défavorable en date du 16 octobre 2007, l’enquête publique qui s’est déroulée en deux temps suite à l’indisponibilité du premier commissaire enquêteur, puis une période d’analyse et de prise en considération des observations émises pendant les étapes précédentes qui aboutit au projet de Plan Local d’Urbanisme présenté aujourd’hui au conseil municipal pour approbation. Nous sommes au regret de devoir voter contre ce projet notamment aux motifs suivants : 

Ø      Contrairement au POS applicable actuellement et au PLU arrêté le 31 mai 2007, celui d’aujourd’hui permet l’agrandissement des établissements Leclerc auquel nous ne sommes pas favorables.

En effet les limites de la zone UBa, à laquelle appartient l’hypermarché, ont été élargies par l’intégration des anciennes propriétés Longuépée et Seingier précédemment classées en zone 2AUa, donc non constructibles -même pour y faire un parking- et par l’intégration des anciennes propriétés Hoët et Milleville précédemment reprises en zone UB.

Par ailleurs, l’emprise au sol maximale des constructions a été portée de 30% à 70% et l’obligation de réaliser des espaces verts plantés a été réduite de 30% à 20%.

Enfin l’emplacement réservé n°4 destiné à l’élargissement de la voyette Dubus, a été supprimé dans sa partie centrale afin de permettre un accès au futur parking arrière(actuellement en travaux). Cette modification se fait au détriment de la voie piétonne dont la commune ne maîtrise plus le tracé bien que celle-ci figure dans les orientations d’aménagement de la zone d’Anchin-Grande campagne.

Ø      Le PLU arrêté le 31 mai 2007 a été modifié pour tenir compte des observations des personnes publiques associées mais aussi des demandes des particuliers émises pendant l’enquête publique.

Il s’avère, à l’exemple de la modification touchant l’emplacement réservé n°26 destiné à la réalisation de la gendarmerie et de la caserne pompier, que certaines d’entre-elles n’entrent pas dans l’intérêt général et ne soient pas justifiées sur le plan urbain.

Elles font peser sur le PLU un risque juridique que les représentants de la société Etudes et Cartographie chargée d’élaborer ce projet, et de la Direction Départementale de l’Equipement, agissant en qualité de conseil auprès de la commune, ont soulevé à deux reprises lors des réunions de la commission d’urbanisme des 23 avril et 13 mai 2008.

Ø      En conclusion nous ne pouvons apporter notre soutien à un projet de Plan Local d’Urbanisme qui permet l’extension d’un équipement commercial auquel nous sommes opposés et qui comporte des dispositions dont la légalité apparaît contestable selon les organismes conseil dont s’est entourée la municipalité pour mener à bien ce dossier.

Nous souhaitons que notre intervention soit intégralement reprise dans le procès verbal du conseil d’aujourd’hui.

 

ZAC – Article Voix du Nord – 05 octobre 2008

Débat sur la circulation autour de la future ZAC des Terres d’Anchin

Le projet de ZAC des Terres d’Anchin, porté par la municipalité, a été retoqué par le préfet cet été. Une nouvelle réflexion est en cours. Les Templeuvois ont été invités à donner leur avis lors de deux réunions publiques. La dernière a eu lieu jeudi soir

La ZAC, mode d’emploi.- Afin de maîtriser le développement de la commune, tout en préservant son âme de village, une zone d’aménagement concerté (ZAC) est à l’étude. Elle s’étendrait sur une vingtaine d’hectares entre le terrain d’Anchin, la rue du Maresquel, la carrière Saint-Joseph, le chemin des Bonniers et la rue des Moulins. On y trouverait environ 300 logements de différents types ainsi que des commerces, le tout dans un environnement paysager préservé.

Pourquoi le préfet a dit non.

- Il a demandé à la municipalité de compléter son étude sur plusieurs points : les déplacements (quel impact aura l’arrivée de nouveaux habitants… donc de nouveaux véhicules dans la commune) ?) et les risques d’inondations. La procédure doit donc reprendre du début, afin de désigner un aménageur.

La circulation : le point noir.

- Le maire, Luc Monnet, a demandé une enquête de circulation : rue de Roubaix, l’un des axes principaux, on compte 4 320 véhicules par jour. Rue de la Grande Campagne, le chiffre monte à 5 689. «  À Sainghin-en-Mélantois, on en recense 16 000 », précise l’élu.

Actuellement, les carrefours les plus chargés aux heures de pointe sont, sans surprise, ceux de la gare et des rues Demesnay/de la Quièze. Pour y remédier, une installation de feux tricolores à la gare est en cours de réflexion, tandis qu’un rond-point pourrait voir le jour de l’autre côté, «  selon la place dont on dispose », note M. Monnet.

Une récente étude de la communauté urbaine de Lille compte, en moyenne, 1,6 véhicule par nouvelle habitation. Soit, dans le cas de la ZAC, environ 500 autos supplémentaires dans le village chaque jour. Beaucoup de riverains s’inquiètent de voir arriver autant de voitures dans des rues déjà bien chargées et qui, techniquement, ne peuvent pas être élargies… > Les avis contraires.- Si Jean Degardin, membre de l’association Vie et environnement à Templeuve et de la fédération régionale Nord nature environnement, attend de voir un projet officiel avant de se prononcer, il aimerait néanmoins qu’un groupe de travail comprenant des élus, des entreprises, des particuliers, associations, agriculteurs…, soit associé aux discussions lors de l’élaboration de la ZAC.

De leur côté, Jean-Marc Laurent, conseiller municipal d’opposition et Max Baudry, réunis dans l’association Initiatives citoyennes, ne voient pas la nouvelle zone d’un bon oeil. Selon eux, cette opération est trop importante en terme d’impact sur la commune. Elle supprimera, en outre, le terrain d’Anchin, poumon vert du village. Ils proposent une autre zone aménageable de huit hectares, du côté de la Campagnette et de la Braille, dont les voiries déboucheraient plus facilement sur les grands axes menant à l’autoroute et à Villeneuve-d’Ascq.

La réponse du maire.

- « Nous avançons sur un projet qui nous a demandé des centaines d’heures de travail, indique Luc Monnet. Pour soulager la circulation, nous allons créer une voie parallèle à l’axe principal des rues Deroubaix-Demesnay, ce n’est pas le cas sur les autres projets. J’ai cependant demandé à un urbaniste de se pencher sur l’idée de M. Laurent et son équipe pour en voir les conséquences. Nous pourrons en débattre. Lors du conseil municipal du 16 octobre, nous allons approuver le dossier de création de la ZAC et son périmètre . Ensuite, il faudra recruter un aménageur, puis il faudra définir les programmes d’habitat. Durant tout ce temps, il y aura des périodes d’échanges et de réflexion. » •

La zone d’aménagement concertée

Dans le Plan Local d’Urbanisme élaboré par l’ensemble des élus nous avons :

• opté pour un objectif démographique de 6 290 habitants à l’horizon 2020 et la nécessité de construire 400 logements afin d’éviter un vieillissement massif de la population et de maintenir les effectifs scolaires.

• définir les zones mixtes à urbaniser pour une surface d’environ 43 ha.

• 60 logements seront construits(40 sur les Ets Marchand, 20 logements sociaux à l’école J. Godard ), il reste environ 340 logements à construire.

Le projet de Zac « Les terres d’Anchin« proposé par la majorité c’est :          

• 300 logements, soit la quasi totalité des besoins, sur 25 ha seulement dont 2/3 de surfaces agricoles.

 • envir on 900 habitants supplémentaires sans les équipements publics correspondants.

• 480 véhicules supplémentaires par jour avec les nuisances inhérentes.

•  la diminution de plus de la moitié du terrain d’Anchin, des jardins ouvriers et la disparition de l’aire de jeu du terrain de football.

NOS PROPOSITIONS POUR UN AUTRE AMENAGEMENT DE TEMPLEUVE. (voir plan ci-dessous)

  • Diminuer la taille du projet afin d’en maîtriser l’impact sur la commune, d’équilibrer les zones construites et les espaces verts ( préserver le terrain d’Anchin et les jardins ouvriers ).

  • Implanter une partie de la Zac à la Campagnette dans les zones à urbaniser et ne pas construire au delà de la carrière St Joseph.

  • Réaliser un éco-quartier comme préconisé par les conclusions du Grenelle de l’environnement à l’horizon 2012.

  • Associer les futurs habitants et les acteurs du monde économique, agricole et associatif pour connaître leurs attentes et identifier leurs besoins par le biais de groupes de travail.
     

Avantages

  • Eviter l’étalement urbain et recentrer l’urbanisation tel que préconisé par la loi Solidarité et Renouvellement Urbain du 13 décembre 2000.

  • Diminuer les distances pour accéder à la place, au nouveau groupe scolaire et à la gare.

  • Favoriser et sécuriser les déplacements piétons et cyclistes notamment pour les enfants.

  • Mieux répartir les flux de véhicules de la Zac dans la commune.

  • Impulser une opération d’aménagement innovante, respectueuse de l’environnement, avec les Templeuvois.

notreproposition.jpg

Nous demandons que nos propositions soient étudiées en association avec la population dans le cadre de l’élaboration du dossier de création de la Zone d’Aménagement réellement Concertée.

 

dahirafemmesmouridesbayefal... |
Saint-Michel les Portes |
loi malraux versailles |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mimizan pour de vrai !
| Projet Eco-citoyen - CIFA T...
| Mairie de Grépiac