Archives pour la catégorie Actions Initiatives Citoyennes

Initiatives citoyennes templeuvoises

samedi 31.10.2009, 05:03La Voix du Nord

| Olivier DELAERE, président d’Initiatives citoyennes 

Initiatives citoyennes templeuvoises se présente comme l’association créée par le groupe d’opposition de la municipalité, qui porte le même nom dont l’objectif est d’être « force de proposition sur les différents dossiers de la vie templeuvoise. » > En quoi contestez-vous l’extension du Leclerc ?

OAS_AD(‘Position1′); dans Actions Initiatives Citoyennes

« On travaille sur le dossier depuis les dernières élections car le projet avait déjà été annoncé. Le Leclerc était d’une taille suffisante pour les besoins des Templeuvois et des habitants des communes limitrophes. Si l’exploitant souhaitait l’agrandir, il pouvait le faire à l’extérieur du village. » > Qu’avez-vous fait pour empêcher l’agrandissement ? « Voyant que le projet avançait, on a voulu vérifier la fiabilité du projet et confirmer notre impression. On a réalisé une étude par nos propres moyens qu’on a envoyée en commission nationale de l’équipement commercial. Elle démontre que ça ne va apporter que des nuisances évidentes : plus de trafic, voitures et camions, dégradation évidente pour l’environnement et le cadre de vie… Nous ne sommes pas surpris que les riverains réagissent de cette manière. » > Que comptez-vous faire aujourd’hui ?« On n’a plus vraiment de moyen à notre niveau. Par contre, on sera très vigilants à ce que le projet respecte les différentes autorisations et clauses du permis de construire. » •

BIENVENUE A LECLERC VILLE !!!!

Chronologie de l’agrandissement de l’hypermarché 
  • Mi-décembre 2007 : Demande d’extension de l’hypermarché en Commission Départementale d’Equipement Commercial (*).

  • Mi-mars 2008 : Élections municipales.

  • 29 mai : Présentation par M. le maire en conseil municipal du projet d’agrandissement avis favorable de la majorité, défavorable de l’opposition, pour que le maire défende le projet en C.D.E.C.

  • 3 juin : Avis défavorable de la C.D.E.C.(risque sérieux d’abus de position dominante de Leclerc).

  • Mi-juillet : Tract d’information d’Initiatives Citoyennes «  Vivre à Templeuve ou à Leclerc-Ville ».

  • 16 juillet : Recours des Ets Leclerc en Commission Nationale d’Équipement Commercial (**) contre l’avis défavorable de la C.D.E.C.

  • 16 juillet : Recours de M. le maire et de M. Melon, vice-président de la CCPP en C.N.E.C contre l’avis défavorable de la C.D.E.C.

  • Du 23 juillet au 6 septembre : Circulation de la Pétition Citoyenne contre l’agrandissement du Leclerc et pour un aménagement concerté du quartier d’Anchin.

  • 1ère quinzaine de septembre : Démarrage des travaux d’extension du parking (abattage des arbres, démolition de deux maisons, terrassement, assainissement..).

  • 17 septembre : Réunion d’information organisée par M. le maire à l’école J. Verne sur le projet d’extension.

  • 20 septembre : Mémoire contre l’agrandissement déposé par l’association Initiatives Citoyennes Templeuvoises en C.N.E.C**.

  • 2 octobre : Avis favorable de la C.N.E.C à l’extension de l’hypermarché.

(*) CDEC : Instance administrative préfectorale qui statue sur la création et l’extension des surfaces de vente des commerces.

(**) CNEC : Instance administrative ministérielle d’appel qui statue sur les recours exercés contre les décisions de la CDEC.

     

     Pétition Citoyenne : 76% des templeuvois interrogés sont contre l’agrandissement 

  • La méthode d’enquête : 

    •  Réalisée du 23 juillet au 6 septembre (pendant les vacances).

    •  En porte à porte auprès de 654 maisons et chez 7 commerçants du centre bourg.

  • Les résultats : 

    •  La pétition a recueilli 520 signatures.

    •  Sur les 427 foyers questionnés lors du porte à porte, 76% ont exprimé un avis défavorable sur l’extension du Leclerc.

  • Ce que vous, les Templeuvois, nous avez dit : 

    •  L’hypermarché est d’une taille suffisante pour les Templeuvois.

    •  L’agrandissement augmentera la circulation, le bruit, la pollution.

    •  Le village va perdre son caractère rural et devenir une banlieue avec l’extension et les 300 maisons de la ZAC.

     Notre constat M. le maire, que ce soit en conseil municipal, en réunion publique, en Commission Départementale d’Équipement Commercial, en portant recours en Commission Nationale d’Équipement Commercial et lors de l’élaboration du Plan Local d’Urbanisme s’est constamment fait l’avocat de ce projet alors qu’il n’avait pris aucun engagement dans son programme électoral ( page 14 : « nous continuerons…..à dialoguer avec les dirigeants du supermarché…. » ).

  • Il ne peut donc se prévaloir de son élection pour soutenir ce projet privé contesté par les Templeuvois.

  • Son attitude s’apparente à un déni de démocratie et nous réclamons à nouveau l’organisation d’une consultation référendaire des Templeuvois sur le projet d’extension de l’hypermarché Leclerc.

  • ACTUALITES ZAC

    TEMPLEUVOIS !!! LA MAJORITE NE VOUS A PAS TOUT DIT

    Le projet validé par la majorité en conseil municipal du 30 octobre dernier c’est :

    380 logements et non plus 300 !!!!

    Les propositions des Templeuvois et du groupe Initiatives Citoyennes n’ont pas été étudiées.

    Le seront-elles par la suite ??? Nous en doutons car M. le maire annonce en conseil municipal :

         « Il n’est pas question de remettre en cause le périmètre de la ZAC !!!! »

    ENCORE UN DENI DE DEMOCRATIE !!!!   

     

    Intervention au conseil municipal du 30 octobre 2008

     INTERVENTION DU GROUPE INITIATIVES CITOYENNES AU CONSEIL MUNICIPAL DU 30 OCTOBRE 2008

    Depuis le début de la révision du PLU, nos élus ont apporté leur contribution au sein de la commission spéciale PLU. Quelques unes de nos suggestions ont été retenues dont la création d’emplacements réservés. Les propositions de modifications de commission spéciale PLU étaient réexaminées par la commission d’urbanisme afin de faire participer un maximum d’élus. Un climat de confiance a régné jusqu’à l’arrêt du projet du PLU par le conseil municipal du 31 mai 2007 où l’adjoint à l’urbanisme, M. Robinet, s’est abstenu avec pour conséquence le retrait par le Maire de sa délégation d’adjoint. A partir de cette date, les réunions de commission se sont espacées et Monsieur le Maire a géré ce dossier de manière quasi unilatéral. S’ensuivent la phase de consultation des personnes publiques associées pendant laquelle le préfet émet un avis défavorable en date du 16 octobre 2007, l’enquête publique qui s’est déroulée en deux temps suite à l’indisponibilité du premier commissaire enquêteur, puis une période d’analyse et de prise en considération des observations émises pendant les étapes précédentes qui aboutit au projet de Plan Local d’Urbanisme présenté aujourd’hui au conseil municipal pour approbation. Nous sommes au regret de devoir voter contre ce projet notamment aux motifs suivants : 

    Ø      Contrairement au POS applicable actuellement et au PLU arrêté le 31 mai 2007, celui d’aujourd’hui permet l’agrandissement des établissements Leclerc auquel nous ne sommes pas favorables.

    En effet les limites de la zone UBa, à laquelle appartient l’hypermarché, ont été élargies par l’intégration des anciennes propriétés Longuépée et Seingier précédemment classées en zone 2AUa, donc non constructibles -même pour y faire un parking- et par l’intégration des anciennes propriétés Hoët et Milleville précédemment reprises en zone UB.

    Par ailleurs, l’emprise au sol maximale des constructions a été portée de 30% à 70% et l’obligation de réaliser des espaces verts plantés a été réduite de 30% à 20%.

    Enfin l’emplacement réservé n°4 destiné à l’élargissement de la voyette Dubus, a été supprimé dans sa partie centrale afin de permettre un accès au futur parking arrière(actuellement en travaux). Cette modification se fait au détriment de la voie piétonne dont la commune ne maîtrise plus le tracé bien que celle-ci figure dans les orientations d’aménagement de la zone d’Anchin-Grande campagne.

    Ø      Le PLU arrêté le 31 mai 2007 a été modifié pour tenir compte des observations des personnes publiques associées mais aussi des demandes des particuliers émises pendant l’enquête publique.

    Il s’avère, à l’exemple de la modification touchant l’emplacement réservé n°26 destiné à la réalisation de la gendarmerie et de la caserne pompier, que certaines d’entre-elles n’entrent pas dans l’intérêt général et ne soient pas justifiées sur le plan urbain.

    Elles font peser sur le PLU un risque juridique que les représentants de la société Etudes et Cartographie chargée d’élaborer ce projet, et de la Direction Départementale de l’Equipement, agissant en qualité de conseil auprès de la commune, ont soulevé à deux reprises lors des réunions de la commission d’urbanisme des 23 avril et 13 mai 2008.

    Ø      En conclusion nous ne pouvons apporter notre soutien à un projet de Plan Local d’Urbanisme qui permet l’extension d’un équipement commercial auquel nous sommes opposés et qui comporte des dispositions dont la légalité apparaît contestable selon les organismes conseil dont s’est entourée la municipalité pour mener à bien ce dossier.

    Nous souhaitons que notre intervention soit intégralement reprise dans le procès verbal du conseil d’aujourd’hui.

     

    Le groupe Initiatives Citoyennes se mobilise pour la sécurité de tous

    Le Centre bourg est devenu dangereux, l’opposition se mobilise, que fait la Majorité…                              ….. Elle envoi la maréchaussée !! 


    Le centre Bourg de Templeuve est devenu DANGEREUX, de NOMBREUSES CHUTES ont déjà eu lieu sur la place du Général De Gaulle… 
    - Le nouvel aménagement de la place est inadapté et rend difficile les déplacements pour les personnes handicapées, poussettes, personnes âgées, jeunes enfants, vélos… - La zone 30 Km/h est mal matérialisée et les piétons non sécurisés  - Absence de PLACE PARKING HANDICAPE  ¨     

    - Absence de signalisation pour les personnes mal voyantes - Assimilation des trottoirs aux places de parking 

    Pour la SECURITE DE TOUS, nous demandons :    

    - La réalisation immédiate de PLACES de PARKING HANDICAPES réglementaires 

    - Une signalisation claire et adaptée (signalisation au sol, panneaux, indication d’une Zone Piétons Prioritaires…) 

    - Il est URGENT d’aménager la traversée de la place avec des PASSAGES  ADAPTES, repérables et accessibles à tous, ainsi que des PASSAGES PIETONS matérialisés sur la chaussée. 

    - Délimitation matérielle des places de parking et du trottoir. 

    IL Y A URGENCE…         

    Sur cette base de constat et de proposition, Samedi 29 mars de 10h à 12h, une partie du groupe Initiatives Citoyennes (dont ses élus) a organisé sur la place du Général De Gaulle une information et distribution de tracts afin de sensibiliser les usagers aux dangers actuelles de la place et de la zone 30Km/h dont la matérialisation est pour le moins fort peu efficace ! Nous avons aussi souhaité rappeler la majorité à ses devoirs vis-à-vis de la sécurité des usagers et de l’attention à avoir pour les personnes handicapées !    

         Le message semble être passé 5/5. Nous avons eu un bon accueil des usagers et la visite de quelques élus de la majorité et reçu à la demande de ces derniers, celle de la maréchaussée (police municipale et gendarmerie)… Rassurez-vous personne n’a fini au mitard ! Sans doute les élus de la majorité ont-ils craint que leurs beaux pavés ne servent à un nouveau Mai 68 Templeuvois au crie de « Vive la Commune ! ».     

           Grâce à cette « animation » il est fort à parier que des places handicapées et une signalisation efficace de la zone 30 Km/h va rapidement voir le jour… Evidement l’actuelle majorité ne manquera pas de nous dire que c’était prévu avant les élections… Quant a un réaménagement de la place pour la rendre moins impraticable aux personnes âgées, poussettes, personnes handicapées…. Pour cela il faudra peut être attendre que l’un des élus de la majorité fasse une mauvaise chute !

    dahirafemmesmouridesbayefal... |
    Saint-Michel les Portes |
    loi malraux versailles |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mimizan pour de vrai !
    | Projet Eco-citoyen - CIFA T...
    | Mairie de Grépiac